Faites l'amour... pas les magasins ! - La Révolution en Charentaises

Faites l’amour... pas les magasins !

mardi 25 juillet 2006, par Camille D. / 10246 visites

Ça y est, c’est l’été. Il fait chaud et beau. Et puis comme un bonheur ne vient jamais seul... ce sont les soldes !

Faites l'amour, pas les magasins !Alors, on y croit. On se rue dans les boutiques dans l’espoir d’acheter (car on oublie qu’il s’agit d’acheter, de dépenser, voire de se ruiner !) cette petite robe noire hors de prix qui nous allait si bien, cette jolie chemise fleurie (entre nous, top ringarde !). On y va et on y croit. On dégaine la carte bleue, le chéquier ou même le porte-monnaie (en effet, autrefois on payait en monnaie sonnante et trébuchante, ce que l’on devrait faire plus souvent afin de se rendre compte de ce que l’on dépense !). Bref, on ressort de la galerie marchande la mine réjouie, les bras chargés, et le portefeuille vide.

Mais arrêtons-nous un instant sur ce moment de bonheur digne d’une pub pour Total (pour nous leur énergie est inépuisable, si ça ce n’est pas du foutage de \*/ +# ^ !!!!). Donc Pause. Que voyons-nous ? Un homme, même si le plus souvent il s’agit d’une femme, mais à la REC nous nous refusons à toute forme de sexisme ! Un homme donc, qui croyant avoir fait des affaires, a dépensé la moitié de son budget vacances en fringues et autres objets dont il n’a nullement besoin. Pire, les 2/3 de ces achats sont des produits non soldés !! Car quand la fièvre acheteuse nous prend, elle nous embrume le regard... Au point que bien souvent nous oublions de regarder l’étiquette-prix. Ce n’est qu’à la caisse (alors qu’il n’est pas encore trop tard, mais ça fait une demi-heure qu’on attend pour payer, on ne va pas reculer si près du but !) que l’on s’en aperçoit... Tant pis, il me va tellement bien ce maillot de bain (alors qu’on en a au moins 3 chez soi et qu’on part pour 15 jours faire un trekking dans les Carpates !) [1]

Faites l'amour, pas les magasins ! {JPEG}Devant le désarroi d’un trop grand nombre de nos concitoyens, nous avons décidé de réagir. C’est pourquoi nous prônons ce principe si simple qu’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé avant : FAITES L’AMOUR ! PAS LES MAGASINS ! (Au passage je remercie le ou la révolutionnaire qui sévit à Poitiers et dont vous pouvez admirer la détermination puisqu’il ou elle n’a pas hésité à taguer la devanture d’une boutique de ses idées contestataires !).

Car nous connaissons tous les effets bénéfiques d’une bonne partie de jambes en l’air. C’est bon pour le cœur, c’est bon pour la peau (se référer aux conseils beauté de Vincent Mac Doom) et c’est bon tout court ! Ensuite, à part l’achat d’une boîte de préservatifs (entre 6 et 8 euros), de toute façon jamais soldés, vous n’avez besoin de rien d’autre. Exit la petite robe noire, la robe à fleurs ringarde et le maillot de bain qui vous va si bien ! Car finalement rien de mieux que d’être nu(e) comme un ver pour faire l’amour...

Donc pour faire des économies et partir en vacances sans vous ruiner, on ne le redira jamais assez : FAITES L’AMOUR, PAS LES MAGASINS ! Mais bon si vous êtes seuls, vous avez le droit de nous acheter un petit souvenir de vacances, on ne vous en voudra pas. Bon été, bonnes vacances que vous soyez seul et ruiné... ou riche et amoureux !

Camille D., qui a quand même fait les soldes...

Notes

[1] inspiré de faits réels !


Partager