La plateforme I-Prof en questions... - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Ces liens qui nous libèrent > La plateforme I-Prof en questions...

La plateforme I-Prof en questions...

jeudi 28 juin 2007, par Lou / 13882 visites

A en croire le site du ministère, I-Prof serait une plus-value indéniable pour les enseignants. Plateforme virtuelle, I-Prof permettrait pas moins que la « fédération de tous les services Internet qui concourent à la gestion des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation : mutations, promotions, concours, formation ». I-Prof, marquerait l’avènement de l’« e-administration ». Que du bonheur... Mais est-ce si simple ?

Pour tout personnel de l’Education Nationale, la plateforme I-Prof devient incontournable. Alors que, par exemple, jusqu’à l’an passé, les mutations de personnel pouvaient se faire sans avoir à passer par cette plateforme, c’est, depuis l’année 2007, obligatoire.

JPEG - 34 ko
La plateforme I-Prof

Les objectifs d’I-Prof sont affichés clairement sur cette page du site du Ministère. Outre « mettre à disposition de chaque enseignant l’ensemble des informations concernant sa vie professionnelle », I-Prof contient « les principaux textes juridiques de référence, la description des procédures de gestion, les résultats d’un acte de gestion le concernant ».

Jolies phrases, qui ne franchissent malheureusement pas la barrière des intentions. Car si les informations concernant la vie professionnelle de l’enseignant figurent bel et bien, il n’y a pour l’heure pas le moindre texte juridique ou la description des procédures de gestion. Seraient-elles si complexes ou obscures qu’on ne pourrait les mettre en ligne ?

Autre fait étonnant, on considère que les congés maladie sont des informations concernant la vie professionnelle des personnels. Alors que, étonnement, les rapports d’inspections, eux, ne peuvent même pas être affichés (cf. notre illustration).

JPEG - 25.8 ko
Les congés en bonne place...
JPEG - 12.9 ko
...contrairement aux rapports d’inspection

Est-ce à dire qu’aux yeux des rectorats de France et de Navarre, la carrière d’un prof est plus liée au nombre de ses arrêts maladie qu’à ses rapports d’inspection ?

On le voit, « I-Prof, le bouquet de services pour les enseignants » fane peu à peu quand on l’examine de près. D’autant plus que, si le site du Ministère affirme que cette plateforme permet « la communication rapide d’informations sur l’état d’avancement des actes de gestion », force est de constater que les informations concernant les mutations pour l’année prochaine (dont la procédure a pourtant commencé début 2007) n’apparaissent pas plus vite que les courriers du ministère.

Mais ce n’est sans doute pas là le plus surprenant. Sur la page d’accueil d’I-Prof, il est précisé qu’il s’agit là d’un site accessible « après authentification et de façon fortement sécurisée ». Ce n’est en vérité pas vraiment le cas. Le personnel se connecte en utilisant son login (de la forme initialeduprénom+nom) et comme mot de passe, son NUMEN, fournit en début de carrière... par l’administration. Et bien sûr, même si la personnalisation du mot de passe est théoriquement possible, ce n’est pas le cas pratiquement. Le plus grave, c’est que le NUMEN est facile à obtenir... tout simplement en appelant le rectorat ! J’ai tenté l’expérience. Un peu persuasif, je m’appelle Untel, et j’ai égaré mon NUMEN. La gentille secrétaire me l’a fourni sans me demander plus de détails...

Mais allons plus loin. C’est a priori seulement l’administration qui possède ce précieux sésame et les informations concernant les personnels. Donc, toutes ces informations ne peuvent pas être connues par un supérieur hiérarchique ou par un inspecteur zélé. Sauf que... le NUMEN est demandé par l’administration à de nombreuses reprises, pour des simples remboursements de frais par exemple.

On imagine alors aisément toutes les dérives possibles que peut permettre ce regroupement virtuel d’informations. Les cauchemards de Kafka serait-il encore d’actualité ?

Voir en ligne : I-Prof, "l’assistant carrière des enseignants"


Partager

2 Messages de forum

  • La plateforme I-Prof en questions... 28 juin 2007 20:45, par Catherine Compère

    le principal de mon collège m’a pourtant dit au cours d’une discussion qu’il y avait accès...

  • La plateforme I-Prof en questions... 14 décembre 2007 15:51, par dominique Lagrée

    depuis un an, je fais le dossier de retraite de mon homme sur I.Pfrof, et suis confrontée à des aberrations "énormitesques" !

    Info : ils ne prennent pas en compte les documents en PJ pour signaler un remariage, ce qui fait que mon mari,(depuis 2000 !) est toujours, sur I.Prof, l’époux de son ex-femme dont il a divorcé en 97... Après avoir râlé qu’ils n’aient pas pris en compte l’info, ils nous répondent qu’on doit transmettre les papiers par l’établissement dans lequel bosse l’intéressé...