Mémoire des Morts de la Rue – Un blog contre l'oubli - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Ces liens qui nous libèrent > Mémoire des Morts de la Rue – Un blog contre l’oubli

Mémoire des Morts de la Rue – Un blog contre l’oubli

mercredi 3 août 2016, par Onno Maxada / 751 visites

D’ordinaire, on pense rarement à eux. En période estivale, on oublie tout simplement qu’ils existent. Pourtant, été comme hiver, des gens sans chez-soi souffrent et meurent dans la rue.

Bien souvent, ils disparaissent en anonyme et rejoignent sans autres formes de cérémonie l’un des caveaux à décomposition rapide dans lesquels les pouvoirs publics ont pris l’habitude de faire disparaître les indigents. Au bout de cinq ans, il ne reste plus rien de ces femmes et de ces hommes décédés dans la rue, pas même le souvenir. La société capitaliste célèbre les gagnants et s’empresse d’oublier les pauvres qu’elle laisse sur le pavé.

Faire connaître le nom, le visage et l’histoire des sans-abris, c’est réaffirmer leur humanité face à un système économique qui ne les considère que comme des déchets improductifs et incapables de consommer. C’est la tâche que s’est fixé le blog Mémoire des Morts de la Rue.

Émanation du Collectif les Morts de la Rue, une association luttant depuis près de quinze ans pour l’organisation de funérailles dignes pour les gens sans chez-soi, le blog rend hommage aux sans-abris franciliens récemment décédés. En pratique, lorsqu’un pauvre meurt dans la rue, les animateurs du blog partent à la recherche d’informations concernant la personnalité et le parcours du défunt. Ils placardent des affichettes pour collecter les témoignages des riverains et rassemblent photos, vidéos ou tout autre document permettant de reconstituer le puzzle d’une vie généralement bien remplie et dont chacun ne possède qu’un fragment.

Le résultat de ce travail est aussi émouvant qu’utile. Aux bons citoyens tentés de détourner leur regard des sans-abris hantant leurs rues, le blog rappelle qu’il s’agit d’êtres humains pas si différents d’eux et que, dans une société riche comme la nôtre, le sort qui leur est fait est tout à fait inacceptable. Aux gens sans chez-soi, Mémoire des Morts de la Rue apporte l’assurance qu’une fois morts, on ne leur ôtera pas la seule chose qui leur reste : leur dignité.

Voir aussi le site du Collectif les Morts de la Rue : http://www.mortsdelarue.org/


Voir en ligne : memoiredesmortsdelarue.wordpress.com


Partager